Chaque début d’une nouvelle année, la question des taux de crédit immobiliers revient toujours sur le tapis. Entre une baisse ou une hausse des taux, les emprunteurs ont du mal à savoir quelles mesures prendre pour cette année 2020 qui vient de commencer. La bonne nouvelle est que la Banque Centrale Européenne (BCE) ne changera pas de politique monétaire en 2020. Les taux de crédits immobiliers seront encore à un faible niveau. Apprenez-en plus dans cet article.

Taux de crédit immobilier : état des lieux ?

Dès le début de cette année, les taux de crédit ont connu une hausse. Cela s’inscrit dans la poursuite des changements remarqués vers la fin de l’année 2019 où les taux de crédit immobilier ont augmenté à 0,10 % dans plusieurs banques. Certaines banques ont légèrement dépassé ce taux en appliquant un taux de 0,20 %.

Dans cette situation, les emprunteurs qui ne présentent pas un bon profil sont marginalisés. Il s’agit des jeunes et des personnes n’ayant pas une parfaite santé. Les banques priorisent les emprunteurs au bon profil et leur offrent des possibilités de renégociation du taux.

Il faut aussi noter la limitation dans cette situation des prêts sans apport. Cette décision émane du haut conseil de stabilité financière (HCSF) et amène les banques à ne pas dépasser non seulement le seuil de 30 %, mais aussi le délai de 25 ans en ce qui concerne les ménages à revenus modestes.

Taux de crédit immobilier : perspectives 2020 ?

Avec le maintien de la politique de la Banque Centrale Européenne (BCE), le taux de crédit en 2020 ne connaitra certainement pas de hausse significative. Avec le niveau des taux d’usure pratiqués, il serait difficile pour les banques de rehausser le taux de crédit immobilier. Une hausse du taux de crédit immobilier aura pour conséquence immédiate la baisse de la production de crédit dans les banques.

Chaque année, les banques se fixent des objectifs de prêt (production de crédit). Pour cette année 2020, les objectifs sont pratiquement les mêmes que ceux de l’année écoulée avec une légère hausse. Cela les obligerait à jouer sur la stabilité, voire la baisse du taux de crédit afin d’atteindre leurs objectifs. Il faut aussi noter que le crédit immobilier est le moyen le plus efficace pour les banques de conquérir de nouveaux clients. Avec la concurrence rude que se livrent les banques, il est plus qu’évident que le taux de crédit immobilier ne connaitra pas de hausse.

Par ailleurs, pour cette année 2020, les prêts sur 30 ans disparaitront progressivement. Les prêts sans apport ne sont plus envisagés par les banques à cause de leur risque élevé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici