Madagascar est une destination qui vous plaira à bien des égards. Ci-dessous, vous trouverez des informations essentielles pour mieux préparer votre voyage dans le pays.

Les voyages organisés à Madagascar

Les visites organisées sont la façon habituelle choisie par les voyageurs pour visiter le pays. Ainsi, environ 80 % des visiteurs réservent leur séjour avec des organisateurs de voyageur comme sur ce site https://madagascar.marcovasco.fr. Et presque les 20 % restants engagent un chauffeur privé pour explorer l’ile.
Un séjour de deux semaines à Madagascar avec un organisateur de voyage vous coutera généralement entre 2000 et 4000 euros. Vous logerez dans des hôtels de milieu de gamme dont les offres sont composées notamment de salles de bains privées, eau chaude, petit déjeuner et peut-être même une piscine. Vous disposerez également de votre propre bus avec un chauffeur et un guide local. Dans chaque parc, vous aurez aussi des guides privés qui vous aideront à repérer les animaux et les plantes, et vous donneront différentes informations sur le site que vous visitez.
À remarquer que la plupart des circuits organisés par les spécialistes du pays suivent les mêmes itinéraires. Ainsi, ils passent habituellement par tous les grands parcs et toutes les destinations du centre de l’ile. Ce sont les circuits qui permettent de rejoindre d’autres régions de Madagascar qui sont dans les gammes les plus chères ou qui demandent des suppléments payants selon les envies des voyageurs.

Les voyages indépendants

Madagascar voyage

La Grande Ile est une destination plutôt difficile à visiter en solitaire, surtout pour ceux qui n’ont jamais voyagé dans le pays. Elle ne possède que peu d’infrastructures touristiques ou d’auberges de jeunesse. Ce qui est assez logique, étant donné le prix peu élevé des hôtels et des maisons d’hôtes sur l’ile. À noter également que les bus publics ne se rendent pas dans beaucoup de villes et de parcs nationaux. De ce fait, il peut être assez difficile pour un touriste de se déplacer à Madagascar sans assistance.
Vous vous demandez probablement s’il vous est possible d’effectuer vos déplacements vous-même, sans l’aide de personne. Eh bien, bien sûr que cela est possible. Cela dit, il vaut mieux être un voyageur expérimenté, qui accepte de sortir de sa zone de confort, et qui n’est pas pressé, car il faut du temps pour se déplacer avec un petit budget. Comme les routes sont souvent en mauvais état, se rendre d’un point à un autre peut être un défi. Mais cela fait partie de l’aventure. Profitez-en pour admirer les superbes paysages malgaches, et en apprendre davantage sur la vie de tous les jours des habitants ainsi que leurs coutumes.
Dans la plupart des cas, les voyageurs indépendants choisissent la location voiture avec chauffeur pour leurs déplacements sur les terres malgaches. De cette manière, ils pourront éviter de s’entasser dans les transports en commun et perdent moins de temps à attendre ces derniers. En effet, les bus (ou plutôt les minibus) n’ont pas d’horaire fixe et ne partent que quand ils sont pleins.

Les prix à Madagascar

Madagascar

Bien que les prix des billets d’avion pour se rendre à Madagascar soient assez chers, vous allez remarquer une fois sur place que tout est très bon marché. Un bon rouleau de printemps acheté à un coin de rue peut en vous couter qu’un ou deux centimes d’euros. Même si vous mangez dans les restaurants des hôtels où se tiennent place les visites, la plupart des repas ne dépassent pas les cinq euros. Dans les restaurants locaux ordinaires, ils sont deux fois moins chers.
La nourriture malgache est principalement composée de zébu, de poulet, de porc, de poisson et de riz. En passant, le riz accompagne tous les repas traditionnels malgaches. Les pizzas sont également assez populaires dans le pays. Et elles sont étonnamment bonnes. Elles coûtent environ quatre à cinq euros.
Toujours à propos de la nourriture, ce n’est pas seulement dans les centres-villes que vous trouverez des restaurants lors de votre séjour à Madagascar. Il en existe beaucoup sur les bords des routes principales du pays, en particulier à l’approche des villes et des gros villages. Par ailleurs pour ce qui est de l’hébergement, les hôtels coûtent entre une vingtaine d’euros la nuitée dans les établissements les moins chers en dehors de la capitale.

Evaluer cette publication !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici