L’arrivée du bébé est toujours une grande joie pour la famille. Cependant, le passage du temps vous rappelle constamment que prendre soin de vos enfants n’est pas chose aisée. Que vous soyez une mère seule ou en couple, vous pouvez souffrir de burn-out maternel. Découvrez la notion de burn-out maternel ainsi que les méthodes pour l’éviter.

Burn-out maternel : qu’est-ce que c’est ?

Le burn-out ou syndrome d’épuisement est un état de fatigue intensif observé chez plusieurs mères. Il peut mener à la dépression. Les statistiques de cette situation sont d’ailleurs très explicites : une maman sur cinq est exposée à ce syndrome. Entre vie professionnelle, situation familiale et relation amicale, avez-vous souvent envie de craquer ? Sachez que cette sensation est tout à fait normale. Il n’est pas du tout facile de cumuler toutes ces tâches et responsabilités accompagnées parfois de stress. Le burn-out maternel ne se déclenche cependant pas à la première situation domestique stressante.

Quels sont les signes de burn-out ?

Pour détecter un burn-out, il est important de faire attention à quelques facteurs déterminants.

  • Un État d’épuisement intense. Dès le réveil, vous êtes extrêmement fatiguée. Cet épuisement est tant physique que psychique. Sans énergie, vous avez du mal à vaquer normalement à vos occupations.
  • Un épuisement émotionnel. Sur le plan psychologique, vous stressez énormément. Vos enfants deviennent insupportables pour vous et vous avez tendance à crier. Petit à petit, des crises de colère, l’irritabilité et la perte de confiance s’installent.
  • Les troubles du sommeil et les migraines deviennent votre quotidien.

Finalement, vous vous éloignez de tout et de tous. Si vous pleurez souvent et que vous perdez patience assez rapidement, vous devez réagir.

Comment éviter l’épuisement maternel ?

Dans une situation de burn-out, les mères ont tendance à se renfermer. Le repli sur soi n’est en effet qu’un facteur amplificateur de votre situation. Pour prévenir et éviter ce syndrome, vous devez en parler :

  • Avec vos enfants. Dans des situations de stress, discuter calmement avec vos enfants.
  • Avec votre compagnon. Le conjoint est dans ces cas, la personne idéale à qui se confier. Il est important que ce dernier comprenne votre état afin de mieux vous aider dans les différents tracas quotidiens.
  • Avec d’autres mamans. Celles-ci vous comprendront mieux surtout si elles vivent la même situation que vous. Inscrivez-vous sur des forums ou participez à des soirées récréatives entre mamans.

En conclusion, le burn-out maternel est une situation délicate qui peut arriver à toutes les mères. Dans l’optique de vous en préserver, la communication est la meilleure arme à votre disposition. Le burn-out est dangereux pour la santé et la vie de famille. Si vous n’en pouvez plus, consultez un spécialiste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici