Le prêt immobilier est une solution extrême à laquelle on peut avoir recours pour en cas de difficulté de trésorerie pour acquérir ou construire un bien immobilier. Pour y arriver, il est nécessaire de déposer un dossier auprès d’un organisme de crédit. Celui-ci procédera alors à quelques vérifications avant d’accepter la demande. Il est donc nécessaire d’avoir une idée des éléments clés qui font l’objet de ce contrôle afin d’obtenir l’accord de la structure. Alors, que peut-on faire pour éviter le refus de prêt immobilier ?

Avoir une bonne tenue de compte

Lors du dépôt d’un dossier de prêt immobilier, l’établissement de crédit se doit de savoir si l’emprunteur est solvable. Pour cela, il prête une attention particulière à la tenue de ses comptes.

À cet effet, celui qui souhaite adresser une demande de crédit doit s’assurer que ses comptes sont en ordre. Aussi, il ne doit pas être responsable de découvert bancaire à l’approche du dépôt de dossier.

En effet, il est conseillé de ne pas avoir recours à ce type de financement au moins 3 mois avant la demande de crédit. Dans le cas contraire, la banque pourra considérer que l’emprunteur n’est pas sérieux et donc rejeter le dossier de prêt.

Ne pas dépasser un taux d’endettement de 33 %

C’est aussi un point essentiel que les structures prennent en compte. Dans les faits, pour qu’une demande soit acceptée, il faut que l’emprunteur présente un taux d’endettement inférieur à 33 %.

Cette règle n’est pas générale et dépend de chaque banque. Cependant, c’est l’exigence qu’on remarque dans la plupart des cas. Pour éviter tout problème, le mieux à faire est de rester en dessous de cette limite au risque de voir sa demande de prêt immobilier refusée.

Avoir un apport personnel convaincant

Un élément aussi important pour éviter les rejets de demande de prêt immobilier est l’apport personnel. Pour avoir toutes les chances de son côté, il est préférable d’avoir au moins 10 % de la somme empruntée comme participation.

C’est ce montant qui servira à payer tous les frais supplémentaires issus de cette opération. Disposer d’un tel apport revient alors à faciliter, en grande partie, sa demande de prêt immobilier.

Être stable en matière d’emploi

L’autre facteur primordial qui fait également l'objet d’un contrôle est la stabilité de l’emprunteur. L’institution financière vérifie si ce dernier dispose d’un emploi stable afin de s’assurer de sa capacité de remboursement.

Les revenus mensuels réguliers serviront, en effet, de preuve aux yeux de la banque. Si vous souhaitez adresser une demande de prêt immobilier, il est donc important d’avoir un emploi stable afin d’éviter d’éventuels refus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici